Yann

Yann

Je n’allais pas me tirer l’autoportrait, des drôles de Dames s’en sont chargées ! Merci à Elles !

Yann

Pour ce dernier portrait, et pas des moindres, voici Yann, l’ancien de la troupe, pas par son âge mais parce depuis des années, il rôde dans les forêts théâtrales des Noeils.

Sorti de sa caverne, notre ours mal réveillé s’est imposé comme une force tranquille au sein du clan. Poète à ses heures, il sait aussi montrer son visage psychotique à travers les jeux d’improvisation. Pour citer trois illustres auteures : « Rien de telle que la fourrure douce d’un grizzli sauvage pour apaiser la femelle en émoi. (A-L, A et C) ».

Après avoir interprété le rôle du Père-Noël mal léché l’an passé, le voici en Docteur Joly pour la pièce « Impair et Père ». Malgré lui, il va se trouver impliquer dans les plus improbables mensonges inventés par son « fidèle » ami, le docteur Jouffroy. Un véritable sac de nœuds dont Hubert Joly devient complice. Et pourtant ce dernier cache bien son jeu…

Partons à la découverte de cette espèce en voie de disparition en 10 Photos / 10 Questions !

Anne-Laure, Angie & Claire

Historique

Saison 12 (2016-2017) : Roger dans Ma femme s’appelle Maurice (Raffy Shart)

Saison 11 (2015-2016) : Richard dans Les hommes préfèrent mentir (Eric Assous)

Saison 10 (2014-2015) : Hubert JOLY dans Impair et Père (Ray Cooney)

Saison 9 (2013-2014) : Félix dans Le Père Noel est une Ordure (Le Splendid)

Saison 8 (2012-2013) : Louis dans Espèces Menacées (Ray Cooney)

Saison 7 (2011-2012) : Gilbert JARDINIER dans Chat et Souris (Ray Cooney)

Saison 6 (2010-2011) : Paul DUJARDIN dans Pas de Panique ! (Yann & David L’Ebrellec, adaptation du film « Pour 100 briques t’as plus rien » )

Saison 5 (2009-2010) : Robert MICHAUD (Commissaire) dans Réception d’Accusés (Dialogues de Yann L’Ebrellec, histoire issue d’un groupe d’écriture composé de Vincent Chevalier, Romain Gautier, Rudy Basset, Jean-Pierre L’Ebrellec, David L’Ebrellec et Yann L’Ebrellec)

Saison 4 (2008) : Co-Auteur de Effet Boomerang

Interview

- Yann, qui es-tu ? Un Ours, un Yéti, un Wookie … enfin, un grand truc poilu peu avenant mais doux comme un bisounours ! Quoique, ça dépend des jours !

- Pourquoi fais-tu du théâtre ? Les arts m’ont toujours attiré mais la timidité était mon vilain défaut. J’ai abordé le théâtre par le côté obscur en co-écrivant « Effet Boomerang » avec mon fidèle frangin avant de me lancer sous les projecteurs.

- Pourquoi avoir choisi la Cie Les Noeils ? Sinon, je me serais fait engueulé par mon frangin, David L’EBRELLEC, le fondateur de l’association.

- Quelle a été ta réaction quand tu as découvert la pièce et ton rôle ? J’avais réussi à savoir un peu en avance qu’on réitérait l’expérience « Ray Cooney » et je me suis dit dans un premier temps « Encore! », puis aussi « Jamais 2 sans 3! » et enfin « ça va pas être simple ! ». La mécanique de Ray Cooney est huilée à la perfection, ce qui oblige une rigueur constante et un rythme effréné, et à l’instar de David, j’aime aussi les défis. Pour ce qui est de mon rôle, ravi ! J’aime bien ce genre de personnage attachant qui se révèle tout au long d’une pièce !

- Comment as-tu appréhendé ton rôle ? D’abord, oublier les précédents rôles pour en construire un nouveau. C’est toujours pour moi la tâche la plus compliquée au démarrage ! Après, essayer d’imprimer dans mon petit cerveau la tonne de répliques !

- Comment se sont passées les répétitions ? Une pièce à 11 comédiens est plus compliquée à appréhender qu’une pièce à 6 ou 8. Dans l’ensemble, ça s’est bien passé mais c’était « chaud patate » sur la fin, la tension était à son comble !

- Qu’as-tu ressenti au moment de fouler les planches ? J’ai ressenti une aura collective qui me chuchotait à l’oreille « ça va le faire ! »… et ça l’a fait !

- Et ensuite ? L’aura a perduré avec une envie de toujours mieux faire pour satisfaire les zygomatiques des spectateurs.

- Que dis-tu pour inciter les gens à venir vous voir ?  Que le théâtre, c’est mieux que la télé-réalité et moins cher qu’un psy !

- Si tu devais dire un mot au hasard sans réfléchir ? Stéthoscope.

Secrétaire, Webmaster et Comédien

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>