Philippe

Philippe

Un schtroumph grognon peut en cacher un autre. Voici le portrait de Philippe, le chauffeur farceur.

Philippe est arrivé aux commandes de son van en suivant son Gégé-PS moustachu. Sans faire de détour, il a enchaîné les vannes, procédé à des marrades en côte et pété quelques durites, pour faire s’époumoner les filles des paddocks. Sortant son cric pour faire son crack sur les parquets et se permettant de s’égarer en douce fille ou en spermatozoïde de compétition. Il a montré l’année dernière que c’était un As du collant et qu’il maîtrisait l’art du dérapage contrôlé en devenant chauffeur de salle. Pour citer un grand comédien : « J’ai longtemps rêvé d’une automobile qui démarrerait sans clé. Il suffirait de crier: «Moteur!» (Michel Galabru) »

Pour la pièce « Impair et Père » , il interprète le rôle principal, le docteur Pierre Jouffroy, chef du service de pédiatrie de l’hôpital Necker, qui doit incessamment sous peu faire un discours important pour sa carrière. C’est sans compter sur la nouvelle que vient lui apporter une ex-maitresse-infirmière qui contrecarre tous ses plans et l’oblige à devenir un quiproquo à lui tout seul … Comment s’en sortira t’il ? Et tous les gens impliqués dans ses mensonges à répétition !

Bienvenue sur la ligne de départ du petit interview de ce chauffeur chafouin en 10 photos / 10 questions !

Historique

Saison 9 (2013-2014) : Katia dans Le Père Noel est une Ordure (Le Splendid)

Interview

- Philippe, qui es-tu ? Une pastèque de 54 ans: dur à l’extérieur et tendre à l’intérieur !

- Pourquoi fais-tu du théâtre ? Pour être plus à l’aise face au regard des autres. Pour rentrer dans la peau de personnages différents.

- Pourquoi avoir choisi la Cie Les Noeils ? Après les soirées cabaret de l’école et les pièces  pour enfants, j’avais envie de changer de public et de répertoire. Gégé, ami de plusieurs années, m’a fait connaître « LES NOEILS ».

- Quelle a été ta réaction quand tu as découvert la pièce et ton rôle ? En lançant des « pics » tout le long de l’année à David pour avoir un rôle, je ne pensais pas à un rôle comme celui-là. Surpris, mais je suis heureux et fier de cette confiance.

- Comment as-tu appréhendé ton rôle ? « Trois fois au cabinet tous les matins ! » … Je me suis mis une pression énorme. Je ne veux pas décevoir ni notre public, ni cette équipe où chacun a passé beaucoup de temps à travailler sur son personnage et sur les décors.

- Comment se sont passées les répétitions ? La concentration sur les placements, les attitudes, les gestes du personnage, m’en ont fait perdre le texte jusqu’aux dernières répétitions. Cependant le soutien de l’équipe m’a permis de prendre confiance et jouer ce personnage avec plaisir.

- Qu’as-tu ressenti au moment de fouler les planches ? Une concentration intense: la pièce défile dans ma tête à grande vitesse, des images se mettent bout à bout, ça ne s’arrête plus … mais quand est-ce que ce rideau va se lever ?!!!…

- Et ensuite ? Les premiers rires encouragent, puis les applaudissements, et le public rigole encore… et je suis sur ce nuage où j’ai envie de faire encore plus…

- Que dis-tu pour inciter les gens à venir vous voir ?  Pour cette « poilade », n’oubliez pas vos mouchoirs …………

- Si tu devais dire un mot au hasard sans réfléchir ? RIRE.

Secrétaire, Webmaster et Comédien

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>